Imaginarium Festival 2018

Hello hellooo ! j’en avais parlé très rapidement dans un article, je me suis portée bénévole pour l’Imaginarium Festival. Cela fait plusieurs années (depuis sa création en fait) que je me disais que j’allais y aller un jour, ne serait-ce que pour l’ambiance qui apparemment était cool. Peu importe la programmation, l’ambiance est toujours cool. Du coup je me suis portée bénévole pour le faire.

De quoi ça s’agit ?

De ce que j’ai compris, c’est un festival qui à 5 ans, et qui est organisé par l’UTC (de Compiègne donc). Uniquement pas l’UTC. Il n’y a pas d’autre organisme qui intervient dans l’organisation… enfin, que l’on se comprenne, c’est l’UTC qui prend en charge TOUUUUUTE l’organisation. Bien sûr, il va de soit qu’ils ne peuvent pas assurer à tous les niveaux et qu’ils ont besoin de contacter des agences de sécurités ou de soins… bien sûr. Et le festival se veut écologique et durable, ainsi les paiements cashless sont utilisées, des toilettes sèches, des écocups à tout va… bref.

Mon « travail » de bénévole

J’ai eu trois permanences différentes : le parking, le bar et le stand SAM. Il y a beaucouuuup de permanence mais je ne vais vous parler que des miennes. Mais il est assez facile d’imaginer quel genre de permanence on peut avoir en festival 😉

  • Le parking: on est 3 au parking. Un à l’entrée, un dans l’allée principale et un dernier dans une allée secondaire. Le premier indique aux voitures où se dirigeait (allée principale ou autre), le second dans quelle allée secondaire et le dernier indique quelle place prendre. Le but étant de remplir le parking de manière progressive : on commence par le fond du parking pour revenir progressivement vers « la sortie ». Parce que si l’on laisse les voitures se garer comme elles veulent, ce n’est pas dit que tout le monde puisse se garer. Le parking étant celui du Tigre, à la différence de l’Elektric Park par exemple où il n’y a pas de parking attitré au festival.
  • Le bar: deux bars à l’IF : un petit et un grand. Mais le job est le même. Là encore, 3 postes. Un qui sert/encaisse, un deuxième qui tire les bières et un dernier qui nettoie les écocups. Celui qui sert, récupère l’ancienne écocup du festivalier, la met « à la poubelle » et lui donne une nouvelle écocup. La cup mise à la poubelle est ensuite nettoyée et redistribué à ceux qui tirent. Pas de déchet, pas de perte de temps à tirer au fur et à mesure.
  • Le stand SAM: à la sortie du festival, on attend les festivaliers et notamment surtout celui désigné « SAM » pour le faire souffler, qu’il ait bu ou non. Après tout on en sait rien. Alors l’idée est très bien en soit, mais l’éthylotest beug une fois sur 3 du coup c’est assez long et les festivaliers s’impatientent… et surtout ceux qui n’ont pas bu. Je veux bien comprendre que c’est rageant d’attendre alors que l’on sait que l’on n’a pas bu, mais niveau éthique et responsabilité… on se sent obligé.

Des trois, je n’ai pas du tout apprécié le stand SAM à cause des beugs, mais sinon l’idée est bonne… je ne vois pas trop comment améliorer le système…

Sinon, en tant que bénévole, on a sa place gratuite ainsi que le camping et on disposait d’un coin spécial bénévole, avec prise électrique, toilettes, canapés… et on avait le droit à un sandwich le soir (et aussi une bière de fin de perm’ si on était au bar jusque 3h 😊). Alors ce n’est peut-être pas cher payé pour 6h/jour de festival mais il ne faut pas se leurrer… c’est du BENEVOLAT ! Pas un travail ! Bref. Personnellement je m’en plains pas du tout ! Ah oui, on donne un chèque de caution de 60€ (environ le prix du pass 2J + camping) que l’on récupère évidemment à la fin si tout s’est bien passé. Cela permet aux organisateurs d’assurer la présence et le sérieux des bénévoles pendant le festival… je ne sais pas si ça été le cas ici (je ne crois pas), mais j’imagine qu’il y a beaucoup de petits malins de se mettent bénévoles pour avoir une place gratuite pour finalement ne rien faire et pouvoir assister aux concerts qu’ils veulent… là c’est gratuit mais si t’es pas sérieux, tu paies ta place comme tout le monde… et si tu merdes dès le premier jour, tu paies 2J alors que tu seras « virer » pour le deuxième jour (oui, du coup ils « virent » dès qu’un bénévole fait de la merde… ils ne l’ont pas fait car il n’y a pas eu de soucis mais c’est ce qu’ils nous ont dit !)

Le festival lui-même

3 scènes, 2 bars + 1 bar mojito, une dizaine de foodtrucks, 1 village asso et 1 camping.

Comme à tous les festivals je pense, on a une scène principale où les têtes d’affiches performent. Comme je l’ai dit plus haut, « sans forcément connaitre la programmation »… à l’exception de VALD et Danakil que je connais de noms… c’est tout. Les autres j’ai déjà entendu une ou deux chansons, sans pour autant connaitre leur noms 😉 On ne dira rien sur la performance de VALD qui a playbacké comme jamais !!

On paie en cashless avec le bracelet du festival, que l’on recharge soit en ligne, soit au stand de cashless… très bonne idée car on gagne du temps au moment de payer ET on évite de perdre ses pièces, billets ou encore carte bancaire. On sort tout ça une fois, et puis c’est marre.

Pour ma journée de samedi, ce fut une très bonne journée me concernant. J’ai apprécié mes perms et j’ai pu assister au concert de VALD (même s’il a playbacké) avec des potes venus en tant que festivaliers. Bon par contre les festivaliers étaient un peu fous pendant le concert… inutile d’aller devant la scène si l’on veut être entier à la fin… derrière c’est bien aussi 😉 Ah et à la fin, j’ai vu un billet de 10€, je l’ai dit à ma pote qu’il l’a ramassé mdr ! Comme quoi, le cashless c’est quand même bien pratique pour ne pas perdre bêtement 10€ 😉

Par contre ma journée de dimanche… j’ai dû choper une petite insolation car je me suis réveillée avec un mal de crâne + une envie de vomir… et je n’ai pas bu à l’excès la veille… du coup ça m’a pourri quasi toute la journée… ce n’est que vers 21h que j’ai commencé à me sentir un peu mieux… pas tiptop donc… mais aussi bien en tant que festivalier ou bénévole, ça ne se prévoit pas et ce sont les « risques »… faut faire avec. Et en plus je n’ai pas pu assister au concert de Danakil ou même Therapie Taxi car j’étais en perm OU j’étais KO… bref, assez déçue de mon dimanche mais ce n’est pas de la faute du bénévolat… car j’ai quand même pu entendre Danakil (à défaut de le voir 😊)

A refaire ou pas ?

A refaire ! sans aucun doute à refaire… en tant que festivalier si la programmation est bonne et que je veux vraiment y assister ou sinon encore en bénévole ! mon expérience a été un peu mitigée du fait de mon état le dimanche mais c’est de ma faute, j’aurai dû me protéger du soleil… en même temps je suis restée 2h au soleil pour le parking et après j’étais au bar… je ne pouvais pas me dire que j’allais être cuite en seulement 2h.. bref.

Et vous, avez-vous déjà été bénévole sur des festivals ? lesquels ? en gardez-vous de bons souvenirs ?

Et aussi, avez-vous déjà fait l’IF ? Dites-moi tout en commentaire.

Des bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :