La Casa de Papel Partie 1

Hello mes lapins ! Aujourd’hui on s’attaque à la première partie de La casa de papel ! je l’ai commencé après Peaky Blinders si je me souviens bien… et Dieuuu qu’elle est bien ficelée. Un peu à l’instar de Prison Break où tout est calculé millimètre par millimètre, on a un chef d’équipe à première vue pas du tout bad-ass, qu’on se le dise clairement ! Mais son plan semble être bien et en toute logique il a recruté des personnes qui n’avaient rien à y perdre. Pas bête la guêpe. Pour faire rapide, le spitch c’est non pas de braquer une banque, mais d’entrer dans la maison de la monnaie espagnole et de faire eux même les billets.

Au début, et pendant trèèèès longtemps j’étais assez déçue du Profesor (Álvaro Morte) qui… ne se mouillait pas tant que ça, ou pas autant que je l’aurai souhaité ! c’est tous ses petits pions à l’intérieur de la maison qui font le job à sa place et lui il est tranquille à dragouiller la senora Raquel (Itziar Ituño)! Super mais non. Je n’adhère pas.

Il y a une vague de popularité pour Tokyo (Úrsula Corberó)… d’accord elle est bad-ass mais du coup dans les premiers épisodes on ne voit qu’elle… alors que Nairobi (Alba Flores) est tout aussi bad-ass… que dis-je ? elle est beaucoup plus à mon goût. Je persiste à croire que la maternité assagit… mais peut aussi devenir dangereux. Est Nairobi sous ses airs de bad girl au début se révèle plutôt « sage » dans le sens où elle apaise un tantinet les tensions au sein du groupe… tensions souvent provoquées par la senora Tokyo ! (oui, d’habitude j’aurai dit « miss » mais là c’est une série espagnole !)

Berlin (Pedro Alonso) également est un personnage… mh les avis sont assez mitigés sur les réseaux et aussi me concernant… autant j’aime beaucoup son côté totalement antipathique qui le rend trèèèès intéressant dans ce genre de série. Bah oui, personnellement dans ce genre de série, je m’en fiche totalement qu’un personnage ait de l’empathie… vraiment, je trouve ça beaucoup « mieux » un personnage totalement fermé… ça le rend davantage efficace et ça permet d’exécuter un plan sans accro. Du coup voilààà ! cependant, il est vrai qu’à certains moments, le mec m’a un peu déçu dans le sens où il ne prenait pas forcément les meilleures décisions à mon goût… mais cooooomme j’avais une confiance aveugle envers le Profesor et que j’étais persuadée que tout était calculé… je faisais avec.

Je vous laisse avec un avis rapide des épisodes et je reviens après pour conclure !

Episode 1

Presentation du groupe. On voit que le Profesor les a choisi parce qu’ils n’ont plus rien à perdre ou presque. Ça ressemble assez à une mission suicide. El Profesor a tout planifié de A à Z… ça me fait un peu penser à Prison Break ou même aux films Ocean’s

Episode 2

Malgré les petits écarts au plan initial, le Profesor a semble-t-il tout prévu et à une solution B, C, D, etc à chaque fois. J’aime beaucoup ces scénarios où le plan est élaboré depuis loooongtemps et qu’il y a toujours une échappatoire en cas de problème ! et bien joué le coup d’habiller tout le monde pareil. C’est logique, mais il fallait y penser !

Episode 3

On avait dit « pas de relation au sein du groupe » ! El Profesor l’avait biiiiiien souligné avant le braquage… et que font Tokyo et Rio (Miguel Herrán)… ? bref. Plus ça va et plus j’apprécie Berlin. Il est clairement antipathique mais justement, dans une série comme celle-là, avec un plan comme celui-ci, il vaut mieux être dépourvu de tout sentiment !

Episode 4

Astucieuse la solution B concernant Monica (Esther Acebo)… mais il n’est pas le plus intelligent le Denver (Jaime Lorente), alors c’est sûr qu’ils se feront prendre… sinon Raquel est très intelligente, y’a pas à dire… mais elle ne peut rivaliser avec son adversaire… je pense que son intelligence est à hauteur de celle de Michael Scofield… ou alors il a vraiment envisagé toutes les possibilités avant…

Episode 5

Enfin on en apprend davantage sur quelqu’un d’autre que Tokyo… et c’est au tour de Nairobi ! et je dois dire que je suis plus ravie, et regrette que l’on ne s’attarde pas plus tôt sur son personnage. Son plan est un peu bancal mais reste très touchant… une autre personne qui est touchante c’est bien sûr Denver… avec son père (Paco Tous) et avec Monica… malheureusement dans ce genre de situation je doute que ce soit vraiment bénéfique… heureusement qu’il fait partie des braqueurs, sinon il ne serait plus trop parmi nous.

Episode 6

Je plussoie Nairobi ! elle est géniale ! elle ressemble à Berlin dans le sens où elle est capable de canalyser le groupe et de le diriger… mais elle a un cœur ! Sinon je me demande si Berlin ne serait pas le frère du Profesor… en tout cas l’idée du braquage viendrait vraisemblablement de Berlin et non pas du Profesor… raaaah je suis perdue !

Episode 7

Enfin El Profesor se salit un peu les mains… depuis le début c’est pas trop ça je trouve… et il faut attendre l’épisode 7 pour le voir rentrer dans le game comme sa petite équipe ! en tout cas, on peut vraiment rester sur l’idée qu’il est intelligent… réfléchir à cette vitesse pour ne pas se faire prendre…

Episode 8

Dites donc on ne l’arrête plus le Profesor. Ça y est il est définitivement rentré dans le game et se salit de nouveau les mimines ! un peu déçue de Raquel qui se fait avoir comme une bleue dans cet épisode.

Episode 9

On le savait déjà plus ou moins… mais Berlin est totalement dérangé ! c’est sûrement dû au fait qu’il n’a plus rien à perdre… mais tout de même ! heureusement que le Profesor est là pour le canalyser… ce qui me fait de plus en plus penser qu’ils sont frères…

Voilà voilà. Comme précisé plus haut, j’ai dû attendre l’épisode 7 pour que le Profesor se mouille un peu… mais il se débrouille plutôt bien donc bon. On notera aussi une surexposition de Tokyo alors que d’autres personnages (coucou Nairobi) sont tout aussi important, intéressant… bref. Il n’y a pas que Tokyo dans ce braquage !

Episode 10

Bon, les doutes commencent à se resserrer un peu… mais sans trop de conclusion puisque El Profesor assure les arrières de tout le monde. Sinon Arturito (Enrique Arce) qui demande à une gamine (María Pedraza) d’être plus courageuse que lui… bon. En tout cas le jeu du chat et de la souris entre Raquel et Salva est très intéressant !

Episode 11

Boom ! Raquel essaie de défoncer le Profesor… mais bon, j’imagine qu’il va encore nous claquer une petite pirouette du futur… faut pas déconner. Ils ne sont pas encore sortis, ça ne peut pas se finir ainsi ! sinon la gamine est vraiment idiote… c’est triste.

Episode 12

Je ne sais même pas comment je peux être encore surprise… pourtant je le sais que El Profesor est rusé… mais non, il faut que je doute et que je me l’imagine fait comme un rat. Jolie pirouette comme je le disais donc. Bon, en tout cas j’espère que le groupe va pouvoir fermer cette ouverture…

Episode 13

Ouuuuuh ! j’ai bien cru que Salva allait buter mamie ! sinon Arturito c’est carrément étonnant qu’il soit toujours en vie. Avec tout ce qu’il a fait… perso je ne donnais pas cher de sa peau au début ! mais il est coriace le petit ! Et je me demande… même si la réponse coule de source selon moi, est-ce que El Profesor a encore d’autres cartes dans sa manche ?

Sur ce, c’est tout pour cette première partie ! Des bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :