Skyscraper

Hello helloooo ! Comment va ? aujourd’hui on se retrouve pour parler film. Encore une fois, je suis allée au cinéma avec le centre, et cette fois-ci (la semaine dernière déjà !), nous sommes allés voir Skyscraper. J’avoue que toute seule, je n’y serai pas allée. Ce n’est pas le genre de film pour lequel j’ai envie de payer… plutôt le genre de film à regarder sur le canap un soir de semaine… vous voyez. Bref.

De quoi ça s’agit ?

On a un ancien militaire (Dwayne Johnson), reconverti dans l’assurance je crois. Dis comme ça, ça fait très TRES cliché je trouve. Bref. Et il se retrouve à assurer un immeuble, une putain de tour de plus d’1 FUCKING kilomètre de haut ! Oui oui ! L’immeuble se suffit à lui-même : capable de fournir sa propre énergie, énergie verte et éolienne… bref. Il s’auto-alimente. Et comme c’est un putain d’immeuble, il faut l’assurer.

Evidemment tout cela se passe en Asie, avec un putain de milliardaire chinois (Chin Han) (j’ai rien contre les chinois, et promis je ne suis pas sous dose de Peaky Blinders). Et comme tout bon milliardaire qui se respecte, il y a forcément des magouilles. Ici, bon j’avoue j’ai pas tout bien compris, mais en gros il a demandé un financement à un autre mec (Roland Møller), et en fait il aurait le rembourser x1000 donc il a refusé, mais il pouvait plus… BREF, grosse galère, truc incompréhensible… ce n’est pas le vif du sujet mais ça explique le pourquoi du comment.

Du coup le comment : la tour prend feu et manque de s’effondrer. Evidemment le héros et sa famille sont à l’intérieur (presque) et il faut les sauver. Voilà pour le pitch, ou le speech. Comme vous voulez, j’ai un peu faim moi.

Les points positifs

La tour et ses fonctions font carrément rêver. Oui oui. Le concept est juste génial. Typiquement le genre d’idée que l’on rêve aujourd’hui, que l’on aimerai voir se réaliser d’ici quelques années, et dans 10 ans on sera toujours (ou presque) au même stade. Mais sinon oui, le concept de la tour fait rêver.

La maman (Neve Campbell) est finalement assez bad-ass. EXIT le papa super-héros (il l’est) et la maman nunuche, là elle sait totalement quoi faire de ses petites mains et de sa petite tête, c’est appréciable !

Les points négatifs

Prévisible A BAAAALLE ! le méchant : on le voit venir, l’intrigue : on la voit venir, l’issue : on la voit venir… bref. Tel un bon film à l’amérloche, tout est bien trop prévisible, vu et revu…

Mon avis

Structure de film habituel donc un peu décevant… seul le concept de la tour est vraiment intéressant. J’aurai apprécié voir un peu plus de fonctionnalités de la tour, la vie dans la tour, etc. Là, le fait de sauver sa famille, c’est très louable en effet mais c’est assez standard. Je pense sincèrement que la tour est un élément clé et que l’on aurait pu aborder celle-ci avec une autre intrigue. Avis relativement mitigé, on va plutôt dire décevant.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :