Ocean’s Eleven

Hello hellooo les mouettes ! Aujourd’hui on se retrouve pour Ocean’s Eleven. Il y a quelques temps j’avais laissé mon avis sur le remake au féminin : Ocean’s Eight. Et le premier soir passait à Brest, on ne savait pas quoi faire avec les filles (l’antenne TV ne fonctionnant pas), nous avons mis Netflix et c’est parti pour le premier du nom, enfin, le premier du remake. Je l’avais déjà vu, mais ça faisait longtemps, et c’est un peu compliqué de laisser un avis pour un film vu il y a longtemps.

On commence le film avec un Danny Ocean (George Clooney) sortant tout juste de prison après 4 ans je crois, tout ça parce qu’il a commis… un vol. Et comme si ce n’était pas encore suffisant, il s’est fait quitter par sa femme (Julia Roberts). Femme qui s’est mise avec un propriétaire (Andy García) d’hôtel-casino à Vegas… vous l’aurez deviné sans mal, Mister Ocean va le voler. Pour se faire, il renoue contact avec Rusty (Brad Pitt), son acolyte de toujours et tous les deux ils vont former une jolie équipe de 11 voleurs (d’où le titre du film) pour monter « le casse du siècle ».

On a de tout : Saul (Carl Reiner) qui fait le riche pour permettre un accès aux coffres, Basher l’expert en explosif (Don Cheadle), Linus le pickpocket (Matt Damon), Ruben le gros richosse qui n’aime pas Benedict (Elliott Gould ), un expert informatique (Eddie Jemison), deux « acteurs » (Casey Affleck et Scott Caan), un contorsionniste (Shaobo Qin), Franck (Bernie Mac) qui infiltre le casino. Pour faire LE casse du siècle, on a besoin de plusieurs personnages talentueux !

Durant tout le film, le rythme est relativement calme et tranquille. Pas de grosses scènes de bagarres comme on peut en avoir l’habitude maintenant, pas de scènes où la tension est à son maximum… non non. Tout se fait dans le calme, et les personnages sont tous un peu taquin entre eux. Le combo parfait pour un film comme celui-ci !

La relation Danny/Rusty est toute mignonne, ce sont eux les auteurs des scènes les plus taquines (?) (d’où leur apparition dans mon TFMA des amitiés d’acteurs, il me semble qu’ils se taquinent de la même façon en vrai…). Chacun ont énormément de répondant ce qui est plutôt très cool.

Comme le veut ce genre de scénarios, il y a des rebondissements plutôt intéressants. Le plan est bien ficelé et nous spectateurs ne voyons qu’une partie de l’exécution du plan… du coup on est forcément surpris à la fin !

Je l’avais déjà dit dans la version féminine, mais je préfère clairement cette version ! c’est souvent le cas lorsqu’il y a des suites… bon après attention, Ocean’s Eight est bien aussi, et c’est intéressant de voir les filles à l’œuvre, mais ça aurait été sympa d’y voir les garçons aussi. Bref. Nonnnn ce n’est pas pour le duo Danny-Rusty… non non !

Bref, et vous, qu’avez-vous pensé de ce film ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :