Défilé Kokozenn

Hellooo ! Comme vous le savez si vous suivez assidument mes articles « journal de bord », vous devez savoir que ce samedi, j’ai participé à un défilé. Alors on n’est pas du tout sur de la haute-couture, ce n’était pas un défilé de mode avec des postures et démarches archi pro… MAIS ça reste un défilé, pour une marque, qui plus est une marque respectueuse de l’environnement.

Il s’agit donc de la marque Kokozenn, une marque bretonne, une marque française, une marque esprit surfeurs. Je vous laisse le lien direct de la boutique / marque, ça sera beaucouuuup plus clair (on me connait) pour ce qui est de la présentation en détail de la marque. Mais j’ai tout de même dit le gros de l’essentiel : français et naturel !

Et parlons du défilé maintenant, car là, la marque n’a pas explicitement détaillé le défilé (peut-être un article Ouest France prochainement 😊). J’ai vu l’annonce sur Facebook, et Paupau et ses bonnes idées s’est dit « pourquoi pas »… mouais. Paupau la grosse timide s’est dit que c’était une bonne idée… quel génie, autant d’intelligence dans un si petit corps c’est ahurissant ! bref. J’ai envoyé ma candidature et ils m’ont retenu… BONNNNN.

Du coup, rendez-vous à la Fabrik 1801 samedi dernier pour le défilé. Rendez-vous à 10h pour une répétition commune pour voir le parcours du défilé, les essayages etc. L’équipe se présente, il s’agit en réalité de stagiaires qui organisent, dans le cadre de leur stage, un défilé pour promouvoir et faire connaître davantage la marque aux brestois. Léna et toute l’équipe de stagiaire nous accueille donc pour notre journée.

Pour ma part, je porte un T-Shirt. Puis un deuxième. Yep, ils m’ont fait passer deux fois, DEUX FOIS ! MOI ! Bon. Je n’ai pas dit non… my bad ! on fait le parcours, tout se passe nickel, Léna me dit que je suis la seule pour l’instant à rester ‘longtemps’ sur le podium, ou en tout cas à prendre mon temps… ah bah on dit à Paupau la toquée de rester 3 secondes, elle y reste ! la répétition se termine.

Rendez-vous à 15h pour un premier défilé à 15h45. Tout se passe nickel. Un peu dommage qu’il n’y ait pas de micro pour faire des petites annonces, ne serait-ce pour présenter les produits que l’on porte durant le défilé. Ah oui, et comme je passe deux fois, je me retrouve dernière pour le ‘final’… et c’est moi qui suis censé engagé une fois la pause sur le podium. Lorsque j’engage, la deuxième (avant-dernière du coup) ne me suis pas… Grosse panique pour moi… elle a suivi un peu en retard mais franchement, je n’étais pas bien aha !

On recommence à 17h45. Tout se passe bien et ma collègue m’a suivi rapidement cette fois-ci 😉 Entre temps, j’ai tout de même révisé mon oral de CRPE… faut pas déconner.

J’avais invité Nahel et Juliette qui étaient sur Brest… Juliette travaillait et Nahel devait venir pour le deuxième défilé… mais changement d’horaire de travail pour lui, il n’a pas pu… dommage. Je pense qu’ils auraient bien rigolé et moi avec aha.

Pour ma part, je pense que ce genre d’expérience est à faire. Même pour les personnes timides. Je suis timide. Genre, archi timide. Ça va un peu mieux avec le temps, mais j’ai aussi appris à faire des efforts et à me mettre des coups de pression pour combattre cette timidité. Alors, j’entends bien que cette méthode n’est pas forcément bien pour tout le monde. Mais moi, ça semble fonctionner. Je ne suis pas arrivée à un point où prendre la parole me va parfaitement, MAIS disons que je remarque quand même une baisse de timidité. Il y a quelques années, c’était inconcevable pour moi de faire un défilé : monter sur scène, seule, prendre la pause, repartir. Là, bon, je ne vous le cache pas, j’étais tout de même stressée… MAIS ça allait. Déjà, je l’ai fait, et deux fois dans un même passage… donc ça vaaaa ! et je pense sincèrement que ce genre d’expérience où l’on essaie de vaincre sa timidité (pour ma part, je compte ma participation bénévole seule en festival, des missions ‘animatrice’, être animateur, être bénévole lors de match, ce défilé) aide réellement. Il y a quelques années, mes oraux à l’école c’était vraiment la galère ! genre, VRAIMENT !

Je ne sais pas trop dans quoi je m’embarque, mais faites des expériences, même si elles sont à l’opposé de ce que vous êtes (attention, je ne parle pas de valeurs hein, respecter vos valeurs, je parle ici d’expérience extravagante alors que vous timide ou autre 😉). Et surtout, n’abandonnez pas. Honnêtement, je me suis posé sincèrement la question si j’allais venir samedi. Si je n’allais pas leur poser un lapin. Mais je n’aime pas ça. Je me suis engagée envers eux. A part me taper la honte, je ne risquais pas grand-chose. Et en plus, EN PLUS, je pars de Brest en fin de semaine, alors ces personnes je ne vais plus les revoir sous peu donc bon… le niveau de risque est relativement faible au final.

Je m’arrête là. Juste, allez voir la marque, le concept et leur valeur sont cools. Et aussi, faites des expériences ! ça forge la jeunesse et surtout votre personne ! je n’en tire que des bonnes choses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :