Black Mirror 201

Hellooo ! aujourd’hui, on s’attaque à Black Mirror. J’ai des trous dans mon planning, les épisodes sont longs, alors je dédis un article par épisode pour cette saison 2.

– Toujours aussi flippant, ça fait un moment que j’ai regardé la saison 1 et je dois dire que je suis toujours stupéfaite de voir comment notre avenir pourrait très potentiellement être… bref

– Un compagnon / mari meurt de façon très mystérieuse et laisse donc derrière lui sa bien-aimée qui, on le saura un peu plus tard, est enceinte. Sa mort n’est pas le centre de l’épisode, mais j’avoue me poser la question tout de même. Alors peut-être n’ai-je pas compris de possible sous-entendu, mais j’ignore encore comme il est mort. Bref.

– Sa femme, sans surprise, vit très mal sa disparition et une de ses connaissance lui propose un concept innovant permettant de contacter le défunt pour faire apparemment le deuil plus facilement. Là-dessus j’ai un doute… en quoi continuer à discuter avec le défunt permet de passer à autre chose ? bref. La dame s’énerve car elle refuse de se prêter à l’expérience.

– Ce concept pour le décrire un peu, et c’est là le début du flippant : grâce à nos donner sur l’Internet, le Cloud, etc, le logiciel en question peut « nous fabriquer » et faire comme si c’était nous. Avec nos façons de parler sur les réseaux notamment, le logiciel recréer un être à l’image des discussions. Totalement creepy non ?

– Et le logiciel va beaucoup plus loin, car il est capable également de s’exprimer oralement en reprenant des données présentes dans des vidéos, mais est également capable de reconstruite un être sous forme humaine (là, j’avoue ne pas avoir bien saisie par quel moyen… photographie ?). Et là, c’est le drame.

– La dame, la femme du défunt va aller jusqu’à ce stade, va avoir de relations avec cet être… mais elle se rendra compte, bien trop tard, que tout ceci n’est pas réel, n’est pas vivable et va demander au clône de son mari de partir… mais c’est impossible. Alors il va vivre dans le grenier toute sa vie, et même lorsque le bébé va naitre. Bref.

– On a donc une technologie qui n’est pas bénéfique puisqu’elle ne permet PAS DU TOUT de faire un deuil quelconque, au contraire, on a la possibilité de « garder » le défunt avec nous… ce qui est totalement absurde. Mais en même temps, je n’ai aucun mal à croire que cela se fait déjà, de manière expérimentale, ou se fera à l’avenir et ça me fait extrêmement peur, pour pleins de raisons mais surtout pour la surpopulation déjà bien présente…

Bref, j’approuve vraiment cette série même si elle fait un peu peur aha.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :